La fondation du chapitre des cathédrales

Les missions de la fondation

La promotion de l’église, de la culture et de la science

En vertu des statuts du chapitre des cathédrales, les activités de la fondation ont pour objectif de « promouvoir autant que possible les églises dont elle est propriétaire, d’assurer la conservation des biens culturels, établissements, bâtiments et autres biens ecclésiastiques ou appartenant à l’église et de les administrer avec soin. »

D’importants vecteurs de la culture en Saxe-Anhalt

À travers la conservation et la transmission de son héritage prodigieux, la fondation du chapitre des cathédrales contribue de manière significative au rayonnement de la Saxe-Anhalt en tant que région culturelle. Les deux cathédrales, les deux églises paroissiales et l’église conventuelle comptent parmi les plus importants édifices religieux d’Allemagne et témoignent, avec un grand nombre d’autres ensembles architecturaux d’une grande valeur patrimoniale, de la richesse de l’héritage architectonique de la fondation.

Les trésors des cathédrales de Merseburg et de Naumburg offrent un aperçu fascinant du précieux décor intérieur des deux églises épiscopales dotées d’œuvres d’art remarquables et d’objets sacrés d’une grande rareté. Par ailleurs, les bibliothèques des chapitres et les archives qui ont été constituées sur place depuis le Moyen Âge abritent un trésor exceptionnel de la tradition écrite de plus de 1500 ans. Plus de 180 000 visiteurs du monde entier viennent aujourd’hui admirer cet héritage culturel unique en Allemagne central.

Promoteur de l’église, de l’art et de la science

Le profond lien avec les racines ecclésiastiques de la fondation du chapitre des cathédrales est encore bien vivant au XXIe siècle. Les églises de Merseburg, de Naumburg et de Zeitz font partie du patrimoine de la fondation et perpétuent une tradition millénaire de l’office religieux et du pastorat. La préservation des maisons de Dieu et la promotion d’une vie paroissiale active constituent des objectifs majeurs de la fondation.

Depuis toujours, les églises importantes ont été des vecteurs de l’art de leur époque. Il est donc bien naturel que la fondation s’applique aujourd’hui à associer des artistes contemporains de renom national et international, tels que Neo Rauch, Thomas Kuzio et Heinrich Appel, à l’aménagement de ses églises et des bâtiments annexes.

Au Moyen Âge, les chapitres des cathédrales étaient également des lieux de formation. Les écoles des cathédrales fondées dès le XIe siècle à Merseburg et à Naumburg subsistent aujourd’hui dans les lycées des cathédrales de ces deux villes avec lesquels la fondation continue d’entretenir des liens étroits dans le cadre de cérémonies scolaires et de projets pédagogiques concrets. Le lien traditionnel qui existe entre les chapitres des cathédrales et les trois universités importantes d’Allemagne centrale – celles de Halle, de Leipzig et d’Iéna – au centre géographique desquelles se situent les sites de la fondation, constitue la base d’un dense réseau de coopérations avec ces centres de recherche et d’éducation. Le centre de recherche sur l’art roman européen « Europäisches Romanik Zentrum » est établi sur le site de la clôture de la cathédrale de Merseburg.

Statuts

Depuis le Moyen Âge classique, le chapitre des cathédrales se dote de statuts qui sont fixés par décision de l’assemblée du chapitre. Le texte des statuts est ensuite soumis à l’approbation du gouvernement du Land de Saxe-Anhalt. La version actuellement en vigueur des statuts de la fondation du chapitre des cathédrales est celle du mois de novembre 2011.

PDF-Datei der Satzung der Vereinigten Domstifter, Stand November 2011